Isabelle Dano

isabelle_dano.JPGNée en région parisienne, je vaque depuis juillet 2013 entre Nice et Antibes après quelques années passées en Polynésie. La nostalgie de Tahiti reste vivace comme un paradis perdu, une déchirure à cicatriser.
Si j'ai toujours aimé lire et écrire, je me suis longtemps cantonnée à la publication d'ouvrages ou d'articles professionnels, chez Ellipses (étude sur Rhinocéros de Ionesco), chez Faton (nombreux dossiers sur l'histoire antique gréco-romaine, ma passion). Mais c'est le dépaysement polynésien qui m'a bousculée hors de moi, réveillant mon regard sur l'Autre. J'ai alors osé la fiction
pour évoquer la misère du quotidien, discrète et silencieuse, dans une série de nouvelles -qui ont parfois dérangé- publiées dans un magazine local Tahiti Pacifique.

Écrire, c'est pour moi apprendre à regarder, à dire et à montrer.